Une collection

Depuis 2007, le musée accueille les « Sculpteurs de sons » venus habiter ses espaces lors des Nuits des musées qui s'y sont succédées. La constitution de la collection est étroitement liée à ces événements et aux artistes qui s'y sont exprimé. Une ligne directrice s'est ainsi dessinée dans laquelle le paysage et le rapport au corps tant physique qu'émotionnel prédomine.
Hanna Hartman, présente en 2007 lors de la Nuit des musées intitulée Vents Dominants avec la pièce Longitude 013°26' s'est ainsi vu confier en 2010 par le Ministère de la Culture et de la Communication - Centre national des arts plastiques, la commande de l'oeuvre Acoustic Catacombs, installation avec plancher sonore, dont les enregistrements ont été effectués spécialement à Arles.
Maxie Götze et Anja Erdmann, réalisèrent pour la Nuit des musées 2010, Sons à tous les étages, l'oeuvre Luftikus – installation with moving fans directement inspirée par le Mistral et la lumière, composantes atmosphériques majeures du paysage arlésien et acquise en 2011.
Gilles Aubry, pour sa part investit tout le musée pour la Nuit des Musées 2011 avec Flux donnés à entendre. A cette occasion, deux de ses œuvres entrent dans les collections:Rotors, 2011 et Compagnie sucrière, 2011.