Chambre d’écoute
Département d’Art Sonore

Programme 2021 - 2022
Carte blanche à Félix Blume et Dominique Petitgand

La Chambre d’écoute explore les plis et replis de la création acoustique. Félix Blume et Dominique Petitgand prennent possession de cet igloo acoustique pour l’année 2021-2022. Les deux artistes ont été sélectionnés par les partenaires du musée Réattu dans le cadre du Département d’Art Sonore : Phonurgia Nova et le CNAP. 

Félix Blume (France, 1984) du 18 mai au 30 octobre 2021

Artiste sonore et ingénieur du son, il vit actuellement entre le Mexique, le Brésil et la France. Il façonne le son comme une matière pour créer ses pièces sonores, ses vidéos, ses actions ou installations. Son travail, centré sur l’écoute, nous invite à transformer notre perception de l’environnement. Il utilise l’espace public tant comme lieu d’expérimentation que comme lieu de présentation de ses projets, effectués souvent en collaboration avec des groupes de personnes. Il est intéressé par les mythes et l’interprétation contemporaine que l’on peut en faire, par le dialogue entre les humains et le contexte – naturel ou urbain – qu’ils habitent, par ce que les voix nous racontent, au-delà des mots.

Dominique Petitgand (France, 1965) du 2 novembre 2021 au 30 avril 2022

Depuis 1992, Dominique Petitgand compose et réalise des pièces sonores, où les voix, les bruits, les atmosphères musicales et les silences construisent, par le biais du montage, des micro-univers où l’ambiguïté subsiste en permanence entre un principe de réalité (l’enregistrement de la parole de gens qui parlent d’eux) et une projection dans une fiction onirique, hors contexte et atemporelle.
Il définit ses oeuvres comme «des récits et paysages mentaux». Il inventorie de façon quasi obsessionnelle, et toujours emprunte de musicalité, des voix, des gestes, des humeurs, afin de prendre acte d’une parole, d’un état ou d’un manque. À travers ses pièces sonores, il propose une histoire en creux, en devenir, qui n’appartient qu’à l’auditeur.

Log Cnap    Logo Phonurgia Nova

Dominique Petitgand, L’art dans les chapelles, 2021 - photo : Aurélien Mole

Dominique Petitgand, L’art dans les chapelles, 2021 - photo : Aurélien Mole

Calendrier novembre 2021 - mai 2022
Dominique Petitgand

"Tout commence par l'écoute.
Écouter une personne, écouter l'enregistrement, puis écouter le montage en train de se faire et de trouver sa forme. Plus tard, écouter un lieu, écouter sa résonance et la diffusion des voix et les silences entre les sons. Une pratique constituée depuis plusieurs années autour d'un fil conducteur : les voix. Les voix découpées et dépliées dans des lieux à la mesure desquels elles se déploient et résonnent. Les enregistrements de voix, la récolte de paroles et de présences - ce matériau brut, réserve de récits potentiels - produisent des architectures sonores et des narrations miniatures, des micro-univers où l'ambiguïté subsiste en permanence entre un principe de réalité et une projection dans une fiction possible, hors contexte et atemporelle. Au cours de ce processus, les voix s'accompagnent de bruits, d'éléments musicaux et de silences, s'y mêlent, en dialogue ou en tension, en des mixages éclatés ou concentrés qui donnent lieu à de multiples versions. A chaque étape, cette interrogation : quelle place laisser à la personne qui écoute ? Cette place qui est celle de l'artiste pendant les enregistrements devient par retourne- ment, après sa mise en retrait, la place vacante qu'il convient de laisser la plus ouverte et hospitalière possible, pour une écoute fixe ou mouvante, creusée dans sa forme et libre dans son expérience, chavirant du familier à l'inconnu. L'écoute comme une enquête, une interprétation, une pensée qui chemine. "

Dominique Petitgand, 2021

Les six oeuvres proposées pour la Chambre d'écoute sont des compositions inédites réalisées à partir de pièces anciennes et récentes. Chacune est issue d'un même ensemble sonore, d'un même matériau de voix, de paroles, de bruits et d'éléments musicaux, découpés, dépliés et combinés pour former une nouvelle série de récits et de paysages en six chapitres, une longue fiction possible, une rêverie libre, poreuse aux temps pleins et creux de la journée, ouverte aux interprétations et aux silences. 

>02 - 28 novembre 2021
Je me réveille, 10' 58" , 1992/2021

>30 novembre 2021 - 2 janvier 2022
Je retiens ma respiration, 12’44" , 1992/2021

>04 - 30 janvier 2022
Je traîne, 12'03", 1992/2021

>01 - 27 février 2022
Je regarde le paysage, 10’41" , 1992/2021

>01 - 27 mars 2022
Je m'en vais, 12'23", 1992/2021

>29 mars - 01 mai 2022
Je m'endors, 10'19", 1992/2021